Vous êtes ici : Allo balkans » Macédoine » Ohrid, la perle de Macédoine et des Balkans

Ohrid, la perle de Macédoine et des Balkans

La ville d’Ohrid est située sur la rive nord du lac d’Ohrid, à une altitude de plus de 700 mètres. Son histoire, son emplacement, sa beauté naturelle, son climat, les loisirs et les divertissements qu’elle offre lui valent, à juste titre, le surnom de « perle de Macédoine ».

Ohrid et son lac

Ohrid et son lac

On y trouve d’abord une ancienne architecture slovène. La ville a une longue tradition de la construction, on peut la remarquer sur les murs médiévaux de la colline et d’une partie de la rive du lac. Dans la vieille ville, qui est très peuplée, chaque maison possède sa propre beauté. Il ne faut surtout pas manquer de visiter la vieille ville.

Vielle ville à Ohrid

Vielle ville à Ohrid
By Apcbg (Own work) [Public domain], via Wikimedia Commons

Le lac d’Ohrid, avec sa superficie de 358 km carrés, est la plus grande attraction du pays. Ohrid est donc la capitale touristique de Macédoine. Le lac est connu pour son eau claire, ses plages et sa faune riche et variée.

Lac d'Ohrid

Lac d'Ohrid

Ohrid est aussi connu pour ses anciens monastères et son grand nombre d’églises. Le monastère Saint-Pantéléimon d’Ohrid, autrefois appelé monastère Saint-Clément, est un monastère byzantin construit au Xe siècle. Il est dédié au protecteur de la ville, Saint Clément d’Ohrid.

Monastère Saint-Pantaleimon d'Ohrid

Monastère Saint-Pantaleimon d'Ohrid

La Cathédrale Sainte-Sophie d’Ohrid est le siège de l’Église orthodoxe macédonienne. Elle fut érigée au XIe siècle et c’est une des plus grandes églises de la région. La cathédrale est surtout réputée pour ses fresques médiévales inestimables.

Cathédrale Sainte-Sophie d'Ohrid

Cathédrale Sainte-Sophie d’Ohrid
Silfiriel [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Il est important de mentionner la Forteresse de Samuel (Samuilova tvrdina) construite au Xe siècle, les remparts construits à l’époque de l’empire macédonien, le théâtre antique et les restes d’une basilique paléochrétienne du Ve siècle. Ohrid et ses environs sont marqués par l’art spirituel, influencé par l’art byzantin.

Forteresse de Samuel à Ohrid

Forteresse de Samuel à Ohrid
Diego Delso [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

N’oubliez pas de nous suivre sur twitter, de rejoindre notre page facebook ou d’ajouter notre flux RSS.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *