Vous êtes ici : Allo balkans » Serbie » Le mont Miroč : un paradis oublié.

Le mont Miroč : un paradis oublié.

Si vous voulez visiter et admirer les beautés naturelles de la Serbie, alors il faut, sans hésiter, commencer par vous rendre au mont Miroč.

Mont Miroč

S’étendant sur plus de 300 kilomètres carré, le mont Miroč vous donne la possibilité d’admirer comment le Danube coule et traverse les falaises rocheuses de Djerdap.

Depuis 1974, Djerdap a été déclaré parc national et c’est pourquoi une autorisation est obligatoire si vous voulez gravir le plus haut sommet du mont Miroč appelé Veliki Strbac (767 m) et qui se situe au dessus de la partie la plus étroite du Danube. Voici d’autres sommets et plateaux connus : Mali Vis, Visoki Čukar, Čaršija, Glavica, Kiloma, Beljan ou Alun. Vous pourrez trouver des hôtels et des hébergements privés à Donji Milanovac, Kladovo et Tekije.

Miroč se situe à environs deux heures de voiture de Belgrade. Si vous choisissez ce moyen de locomotion, vous pourrez trouver sur votre route des endroits intéressants à visiter comme les ruines du château Romain Gerulatis ou encore la grotte Gradasnica.

Sur place, vous aurez la chance de contempler une nature intacte qui abrite de rares espèces végétales et animales. Si vous aimez les remèdes à base de plantes ou de miel, vous trouverez des produits fabriqués par les habitants locaux. C’est l’endroit idéal pour se ressourcer et profiter de l’air pur à travers des activités comme la marche, le vélo, l’alpinisme ou encore la spéléologie. N’hésitez pas à goûter à la cuisine locale, connue pour être saine et à base de viandes séchées avec le vent soufflant sur le mont. Les habitants organisent chaque année, généralement au mois de Mai, un salon de la nourriture saine, le Jorgovan Fest.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *